Deux lieux paradisiaques qui m’ont donné envie de vous faire découvrir ces vignobles incroyables! 

– Cilaos, les montagnes et l’Océan Indien pour décor.

 

C’est sur l’île de la Réunion, au coeur du cirque volcanique de Cilaos à 1300 mètres d’altitude que poussent ces fameuses vignes. Un vin de « montagne » peu connu et surtout produit en faible quantité, seulement 30 000 bouteilles sont vendues chaque année.

Une de ses nombreuses particularités: c’est le premier vin de chaque millésime en France car il est vendangé dès le mois de Janvier. Malbec et pinot noir pour les vins rouges et chenin pour le vin blanc. Des cépages introduits depuis les années 70. Auparavant, « l’Isabelle » était l’unique cépage de l’île, peu qualitatif c’était surtout un vin d’apéritif, la « légende » réunionnaise dit aussi qu’il rendait fou! Pour vous procurez ces vins de Cilaos, il faudra à coup sûr vous offrir un billet d’avion pour la Réunion car difficile de trouver ces vins en métropole.

 

– Fleur de Tiaré, lagon et soleil brûlant: bienvenue dans les vignes de Tahiti.

 

L’originalité de ce vignoble, c’est qu’il n’existait pas il y a encore vingt ans. Fruit d’un travail scientifique acharné, c’est en 1997 que trois hectares de vignes sont plantés sur l’atoll de Rangiora en Polynésie Française grâce entre autres au travail de Dominique Auroy. Difficile d’imaginer des parcelles dans ce décor de carte postale où l’on sirote plus de l’eau de coco que du vin. Et pourtant! Près de 30 000 bouteilles sont produites chaque année, deux vendanges ponctuent le millésime. A la clé: trois cuvées de vins blanc dont un moelleux et un rosé fruité et gourmand à base de carignan essentiellement. Une curiosité qui donne envie de se laisser tenter…

Je sais pas vous, mais moi je suis prête pour une dégustation dans les vignes !!! 🙂