Le talent et la jeunesse.

Sur Avignon, difficile de ne pas avoir entendu parler de l’arrivée du « jeune prodige » dans les cuisines du restaurant la Vieille Fontaine au coeur de l’Hôtel d’Europe, luxueux 5 étoiles situé Place Crillon.

Pour se faire son idée et ne pas céder facilement au « qu’en-dira-t-on », rien de mieux que se faire sa propre idée, ce que j’ai fait il y a quelques jours et je tiens à partager le résultat, blogeuse oblige, je partage tout 🙂 (ou presque).

Dans les coulisses des cuisines.

Si vous souhaitez goûter la cuisine de Mathieu Desmarest vous avez deux options, le restaurant de la Vieille Fontaine donc où vous serez choyé par une brigade de serveurs et serveuses aux petits soins. En fin de service, le Chef passera vous voir pour s’assurer que tout s’est bien passé… Dans l’assiette trois options : trois menus dont un végétalien. 3, 5 ou 7 plats… inconnus!

C’est la marque ou plutôt justement la « non-signature » du Chef. Pas de menu préétabli, pas de carte, on y va à l’aveugle, on se laisse guider et chaque jour bien entendu, l’Histoire recommence avec de nouveaux plats, une innovation au quotidien.

Le petit plus!!! C’est la seconde option, pour déguster les plats du Chef: LA CUISINE.

15152332_10154676454426894_1319004389_o

Sur réservation évidemment, vous pouvez vous octroyer un moment magique en réservant « La Table du Chef » et déguster les plats en direct des coulisses, servi par le Chef lui même.

En amoureux ou entre amis (ne venez pas à douze l’endroit est restreint) vous aurez l’occasion de vous faire votre propre avis sur la cuisine du Chef et le personnage par la même occasion.

Un calme maîtrisé règne dans les cuisines, puis ce moment palpitant arrive, vous vivez le « coup de feu «  et l’annonce des plats en direct.  La brigade s’affole, chacun à son poste, puis quelques minutes plus tard tout est prêt. Mathieu Desmarest vérifie chaque assiette avant son départ sur les tables des convives, un tempo géré à la perfection par le jeune Chef d’orchestre. 

Vérité,pureté, émotion.

 

15182414_10154676452996894_1219262082_o

Les « maîtres mots » de la cuisine de Mathieu Desmarest, son « leit-motiv » qu’il conduit de l’amuse bouche au dessert.

Ici un petit aperçu des plats que j’ai pu déguster. Poulpe cru et citron vert cuit sur un galet de Châteauneuf-du-Pape chauffé à 300 degrès, Dorade royale et céleri au parmesan, tête de veau,grenades et confiture d’arbousier…. et j’en passe.

Des accords étonnants, originaux, créatifs mais pas loufoques. Blettes roses et girolles: qui l’eut cru? c’est merveilleux… ils étaient faits pour se rencontrer…

Des accords mets et vins déroutants.

15152343_10154676453391894_1463302627_o

Le vin évidemment… dirigé par le talentueux Jérémie Leone Chef sommelier dont j’ai déjà parlé sur ce site et son collaborateur Pierre. Deux professionnels qui réalisent des accords sublimes avec les mets cuisinés.

Je suis tombée amoureuse du Sablet de Bertrand Stehelin, un pur mourvèdre de 2003….  sur une volaille et du chevreuil… la révélation « vin » de la soirée.

 

Un challenger.

sam_5417

A 26 ans il est de tous les concours, à Châteauneuf-du-pape il rafle à l’unanimité le trophée des Rencontres Gourmandes organisées par le Château de Vaudieu.

Meilleur apprenti de France, Meilleur apprenti d’Europe, Espoir de cuisine, dans le viseur du Gault &Milau qui voit en lieu une carrière prometteuse, le jeune avignonnais n’en finit plus de gagner des concours.

Son sang froid, son talent et sa créativité force le respect.

Il fait revenir les avignonnais à l‘Hôtel d’Europe, les jeunes et moins jeunes, les curieux et surtout les épicuriens.

Je vous invite donc à aller le découvrir, pour ma part maintenant, je me suis fait mon avis 🙂 à votre tour!

Pour découvrir la cuisine du Chef Desmarest, c’est ici:

http://www.heurope.com/fr/